Histoire

L'histoire d'Actemium NDT-P&S a commencé en 1970.

1970

Naissance de la SOGEME

La SOGEME est créée à Bourg-les-Valence (26).

Elle avait pour activité la réalisation et le maintien en étanchéité statique et dynamique des circuits concernant les procédés des usines de Pierrelatte et du Tricastin.

1976

Création d’HBS

HBS est née du rapprochement de Hotchkiss Brandt Mécanisation (HBM) implantée à Saint-Denis (93) et de la SOGEME. HBS développe son activité dans le domaine nucléaire en créant un département “Prestations de services de Contrôles non-Destructifs” (CND) qui regroupe les activités de contrôle d’étanchéité et de contrôle des tubes de générateurs de vapeur des centrales nucléaires EDF.

1983

Cegelec passe chez Alcatel

1986

Naissance du groupe CND

Le groupe CND (Contrôles non-Destructifs) est issu de CGA-HBS, elle-même née de la fusion de CGA (Compagnie Générale d’Automatisme) et de HBS (ex-unité de THOMSON cédée à Alcatel en 1983).

1989

L’ère Cegelec

CGA-HBS est cédée par Alcatel à Cegelec (nouveau nom de CGEE-Alsthom), important groupe de la CGE (Compagnie Générale d’Electricité) et devient CGA.

1990

Installation à Bretigny-sur-Orge

L’activité CND quitte Saint-Denis et intègre le site de Brétigny-sur-Orge (91), en rejoignant la branche Services. A cette époque, CGA comprend la branche Postale, la branche Transport (billettique, contrôle d’accès, péages autoroutes) et la branche Services (département DMI : maintenance, installations et tierce maintenance, département PSC : prestations de services en CND de Bourg-les-Valence et département SIC : Systèmes et Instruments de CND).

1991

CGE devient Alcatel-Alsthom

1996

Montée en puissance

Le 1er septembre, la filiale CGA devient Division CGA de Cegelec.

Par ailleurs, le département PSC déménage à Bourg-de-Péage (26).

1997

Création d’une division CND

Les activités de la Division CGA sont séparées. Les activités CND restent dans Cegelec et deviennent Division CND, les autres activités de CGA sont regroupées dans Alcatel CGA Transport, créée le 30 avril 1998.

1998

Le groupe Alstom

L’ensemble Cegelec est accueilli dans le groupe Alstom (sans H), nouvellement créé après la disparition de l’ensemble GEC-Alsthom.

1999

Le groupe CND se structure

Le 16 février, les activités de CND sont apportées à la Société Alstom Industrie SA.

En août, avec son intégration dans Alstom, le groupe CND reçoit la responsabilité fonctionnelle d’une entité basée à Nuremberg en Allemagne, anciennement partie de l’entreprise MAN.

En décembre, l’activité “maintenance des garnitures des pivoteries des moto-compresseurs” de l’usine de Tricastin d’Eurodif Production est cédée à Comex Nucléaire.

2000

Une offre globale

En mars, l’activité “Analyse de la composition des métaux” de Metorex est rattachée au groupe CND.

Le 1er juin, le groupe CND ou NDT devient une unité du Business Services d’Alstom Contracting et propose une offre globale pour répondre aux différents besoins en contrôles non-destructifs.

2001

Alstom redevient Cegelec

Le 1er avril, le Business Services (SEB) devient le Business Global Technologies (GTB).

Le 1er juillet, reprise de l’activité du secteur Contracting d’Alstom dans le cadre d’un MBO (Management Buy Out). La société va porter le nom de Cegelec.

L’unité Cegelec NDT comprend les établissements de Brétigny, Bourg-de-Péage et Nuremberg.

2008

Cegelec rejoint le groupe Qatari Diar

Le 22 octobre, le groupe international de projets urbanistiques et immobiliers, Qatari Diar, filiale du fonds souverain Qatar Investment Authority, rachète Cegelec.

2010

Cegelec rejoint le groupe VINCI

2015

Cegelec NDT-PES rejoint la marque Actemium

Cegelec NDT-PES rejoint la marque Actemium et devient Actemium NDT-Products & Systems.